Réserve Trésor

Une réserve, c’est quoi ?

Lorsqu’un espace naturel est réputé accueillir une grande richesse faunistique et floristique, une importante diversité d’habitats, un environnement de qualité, et que l’on souhaite le soustraire des perturbations d’origine anthropique, il est possible de lui conférer un statut de protection qui vise à le sauvegarder. L’outil réglementaire désigné « réserve naturelle » fait partie d’un ensemble de mesures visant à protéger les milieux naturels à l’instar des zones cœurs des parcs nationaux, des réserves biologiques forestières ou encore des sites du Conservatoire du Littoral…

Logo de la Réserve Naturelle Régionale Trésor

Logo de la Réserve Naturelle Régionale Trésor

Ce statut de protection est régi par des articles du code de l’environnement. Qu’il s’agisse d’une réserve naturelle nationale (création par décret ministériel) ou d’une réserve naturelle régionale (délibération du Conseil Régional), la réglementation mise en place est spécifique pour assurer la conservation de toutes ces richesses. Il ne s’agit pas de tout interdire, mais de donner quelques règles et précautions pour préserver la nature. Les gestionnaires des réserves naturelles établissent des « Plans de Gestion » qui précisent l’ensemble des opérations à mener pour remplir ces objectifs de conservation et de valorisation.

En savoir plus : http://www.reserves-naturelles.org/

Explications en vidéo:

 

L’importance du réseau des réserves naturelles en Guyane

D’une superficie de 84 000 km², la Guyane est recouverte à 90% de forêt, ce qui en fait l’un des derniers plus grand fragment de forêt primaire au monde.
La forêt tropicale humide de Guyane regroupe des écosystèmes parmi les plus riches et les plus fragiles, à forte dynamique et à habitats complexes (mangroves, savanes, marais, forêt inondée, de terre ferme, inselberg, montagnes tabulaires…).
En Guyane, on compte 7 réserves naturelles : 6 nationales et 1 régionale. Elles représentent :

  • 295 000 hectares, soit 3,4% du territoire guyanais.
  • 52% des superficies totales des réserves françaises.

Il existe 16 réserves naturelles ultra-marines, elles représentent seulement 6% des réserves naturelles mais par contre protègent 91% des territoires classés en réserve naturelle.
Cette responsabilité est d’autant plus grande que le taux d’extinction des espèces est estimé à plus de trente fois le taux observé en métropole. Par le seul poids des espèces tropicales, la France se trouve au 4e rang mondial des espèces animales menacées et au 9e rang pour les plantes.