Réserve Trésor

L’animal du mois

Publié le :
 1 février 2017
Catégorie :
 Actus de la réserve

L’Allobate fémoral

Il n’est pas rare en cette saison d’entendre l’Allobate fémoral chanter sur les sentiers de la réserve mais aussi ailleurs dans les forêts guyanaises. Ce chant caractéristique de l’espèce lui a d’ailleurs valu son nom Wayapi tiré de l’onomatopée « SimiSimi ». Écoutez-le pour comprendre !

Extrait du guide sonore des amphibiens anoures de Guyane, avec l’aimable autorisation de diffusion des auteurs © Christian Marty et Philippe Gaucher

 

Ce chant est produit par le mâle, signalant ainsi sa présence aux femelles qui l’entourent. Certains mâles, très territoriaux, n’hésiteront pas à se battre avec un autre s’ils estiment que celui-ci empiète sur leurs propres territoires !

Allobates femoralis © Jean-François Szpigel

Allobates femoralis © Jean-François Szpigel

Le nom scientifique de l’Allobates femoralis provient quant à lui des taches jaunes, parfois orangées présentes aux aisselles et à la base des cuisses. En latin femoralis fait référence à la « cuisse ».

Cette petite grenouille, très commune, est terrestre et diurne. Elle arbore une robe brune uniforme avec une fine bande blanche partant de la lèvre et ce, jusqu’à la tache jaune à la base de la cuisse. Son ventre est blanc taché de noir.

Les amphibiens mâles de la famille de l’Allobate fémoral, les Aromobatidés, proches cousins des Dendrobates, portent leurs têtards sur leur dos. L’Allobate fémoral dépose ensuite tous ses têtards dans une petite collection d’eau. Une fois métamorphosés, ils pourront alors sortir et découvrir la vie terrestre.



2 commentaires
  • photos de très bonne qualité !!!

  • Phots exceptionnelles; représentant bien les postures…une petite bande son du chant serait un plus

Laisser un commentaire