Réserve Trésor

Que s’est-t-il passé à la réserve en mars 2019 ?

Publié le :
 3 avril 2019
Catégorie :
 Actus de la réserve
    • L’élaboration du nouveau plan de gestion : le comité de pilotage pour le suivi de l’élaboration du nouveau plan de gestion s’est réuni le 20 mars à la Mairie de Roura. Les principaux partenaires de la Réserve étaient présents pour échanger sur l’évaluation du précédent plan de gestion 2015-2019, les enjeux de conservation sur le territoire de la réserve et le programme des ateliers de concertation pour la réalisation du nouveau plan de gestion.
    • Participation de la Réserve Naturelle Régionale Trésor à

      Alternayana © RNN du mont Grand Matoury

      Alternayana : l’association GRAINE Guyane (tête de réseau des acteurs de l’éducation à l’environnement pour un développement durable) a organisé le festival des alternatives péyi les 29 et 30 mars 2019. La Réserve Trésor a participé au stand tenu par le réseau des Réserves guyanaises. Au total, plus de 2 000 personnes ont participé au festival ainsi que 250 scolaires, dont 75 ont pris part aux animations proposées par les réserves.

    • Projet avec l’ITEP : L’association Trésor s’est rapprochée de

      Jeu “IKA” © RNN du mont Grand Matoury

      l’institut thérapeutique et pédagogique basé sur Roura pour leur proposer une série d’interventions en classe et sur la réserve sur le thème de la nature. Deux interventions ont déjà eu lieu, une première sur l’ITEP pour présenter l’association Trésor et le concept de réserve naturelle puis une seconde sur nos sentiers autour d’une animation qui reprend le principe de l’étude sur la grande faune par la méthode des “Indices Kilométriques d’Abondance”.

    • Suivi amphibien 2019 : Cette année encore, les agents de la

      Dendrobate à tapirer © Benoit Villette

      réserve naturelle régionale Trésor ont procédé au suivi des Dendrobates tinctorius et autres amphibiens communs du sentier botanique. Les conditions météo exceptionnellement sèches de ce début d’année n’ont pas été favorables à la rencontre avec des amphibiens et 2019 enregistre le plus petit nombre de dendrobates contactés sur une session, seulement 11 individus contre près d’une trentaine les années précédentes. Cette étude vient clôturer l’opération dédiée du plan de gestion 2015 – 2019. Ces suivis devraient être repris lors de la rédaction du nouveau document, mais les protocoles seront réajustés pour répondre au mieux aux objectifs fixés par le gestionnaire dans ses études sur les peuplements d’amphibiens de la réserve.

Laisser un commentaire

Collectivité Territoriale de Guyane
Stichting Trésor